Le Top 10 à faire, à voir ou à vivre sur le Cotentin-Val de Saire

#1 - Passer une nuit dans le Fort Napoléonien du Cap Lévi

Fort napoléonien du Cap Lévi @ Marc Lerouge
Fort napoléonien du Cap Lévi @ Marc Lerouge

 

Sélectionné dans le Top 10 de Lonely Planet, le guide mondialement reconnu, celui-ci ne s'y est pas trompé : 

 

Passer ne serait-ce juste qu'une nuit dans l'une des 5 chambres qu'offre le Fort Napoléonien du Cap Lévi est un privilège et prendre son petit-déjeuner dans la véranda avec sa vue imprenable sur la mer est un must-to-do ! Pour celles et ceux qui n'auraient pas la chance (les délais de réservations sont longs) d'y séjourner, le fort dispose d'un jardin public accessible à tous et tout le temps.

 

Ensuite, rien de mieux que d'emprunter le sentier des douaniers, le GR223 qui longe le littoral pour se balader au Cap Lévi, guetter l'arrivée des bateaux de pêche au port, remonter vers le sémaphore ou le phare.

 

Port du Cap Lévi @ Marc Lerouge
Port du Cap Lévi @ Marc Lerouge
Le GR223 ou sentier des douaniers @ Marc Lerouge
Le GR223 ou sentier des douaniers @ Marc Lerouge
Arrivée au Fort Napoléonien @ Marc Lerouge
Arrivée au Fort Napoléonien @ Marc Lerouge
Fort Napoléonien du Cap Lévi vu du ciel @ Numérique
Fort Napoléonien du Cap Lévi vu du ciel @ Numérique
Phare du Cap Lévi @ Numérique
Phare du Cap Lévi @ Numérique

#2 - En prendre plein la vue en haut du phare de Gatteville

Phare de Gatteville @ Numérique
Phare de Gatteville @ Numérique

On le voit de loin et pour cause, le phare de Gatteville est tout simplement le 2ème plus haut phare d'Europe.


Monter-le à votre rythme, cela prendra 10 minutes. Peut être un peu plus si vous décidez de compter les marches (365), les fenêtres (52) et les niveaux (12) qui permettent de réviser le nombre de jours, de semaines et de mois d'une année !


Au bout de l'effort : une vue magnifique ! Par temps clair et ensoleillé, c'est un régal ! On profite de tout ce paysage qui s'offre à nous avec une vue à 360 degrés, sur une plateforme très sécurisante ! La mer cristalline, les rochers et le silence ! Un panorama à couper le souffle, digne d'une carte postale et à vous les beaux clichés sur la mer !

 

Le phare de Gatteville se situe à la toute extrémité de la pointe de Barfleur. Autant dire que Barfleur, Plus Beau Village de France, ne se trouve qu'à quelques encablures du Phare.

 

Incontestablement, le plus beau petit port de la Manche (oui, on est chauvin), ce village a gardé une âme et l'on s'y sent bien !


Selon l'histoire, Guillaume le Conquérant aurait embarqué en 1066 à Barfleur sur Le Mora pour rallier l'Angleterre et engager la fameuse bataille d'Hastings.


Quoi qu'il en soit, Barfleur est aujourd'hui un joli, paisible et authentique petit port de pêche bien loin de toute l'agitation des autres ports normands ! Il conserve de belles maisons en pierre avec des toitures en schiste bleuté et des faîtages décorés de terre cuite.

 

Qu'il fait bon s'y promener en famille ou avec des amis, pour voir les bateaux, la mer et se mettre en terrasse pour manger la très réputée "Blonde" (moules de Barfleur) dans les nombreux restaurants. Belle découverte que ce petit port. N'oubliez pas d'admirer le coucher de soleil en passant par la petite ruelle longeant l'église et revenez-y aux périodes des grandes marées, soit pour la pêche à pied, soit pour des spectacles époustouflants !

 

Ensuite, poussez votre chemin jusqu'à l'église de Montfarfille. Edifiée en 1763, sa voûte et son chœur furent décorés en 1879 par le peintre révillais Guillaume Fouace en inspiration de la chapelle Sixtine de Rôme.

Barfleur @ Marc Lerouge
Barfleur @ Marc Lerouge
Phare de Gatteville @ Numérique
Phare de Gatteville @ Numérique
Phare de Gatteville @ Almodovar
Phare de Gatteville @ Almodovar
Phare de Gatteville @ Almodovar
Phare de Gatteville @ Almodovar
Barfleur @ Almodovar
Barfleur @ Almodovar
Eglise de Montfarville
Eglise de Montfarville

#3 - Savourer l'authentique Brioche du Vast

Brioche du Vast
Brioche du Vast

 

Lorsque vous viendrez, tout le monde vous parlera de la brioche du Vast (prononcer "Va") et pour une bonne est simple raison, elle est savoureuse !

 

Vous pourrez certes la trouver sur les marchés mais pourquoi ne pas se rendre directement in situ pour la déguster accompagnée d'une bolée de cidre ?


La brioche, comme son nom l'indique, est produite au Vast (à ne pas confondre avec St-Vaast, sous-entendu Saint-Vaast-la-Hougue) et ce, depuis 1935.

 

La brioche du Vast est aussi le nom que porte la boulangerie-épicerie-café en référence à sa fameuse brioche. C'est elle la star.

 

Libre à vous d'y ajouter de la confiture, du chocolat ou de la savourer nature. Dorée au dessus, moelleux à l'intérieur, elle fond dans la bouche. Cuite au feu de bois, sans colorant, elle est riche en beurre. Un trésor l'on vous dit !

 

Après cette bonne et délicieuse pause, n'hésitez-pas à demander un peu de pain dur...les canards sauvages qui barbotent sur la Saire en raffolent (et vos enfants adoreront) et c'est incontournable de faire cette petite balade le ventre plein. En poursuivant votre balade, se trouve le château de la Germonière, qui ouvre son parc aux journées européennes du Patrimoine et dont il est possible de voir les cascades du Vast depuis le petit pont qui surplombe la Saire un peu plus loin.

La Brioche du Vast
La Brioche du Vast
Brioche du Vast
Brioche du Vast
Canards sauvages sur la Saire
Canards sauvages sur la Saire
Château de la Germonière
Château de la Germonière
Cascade du Vast
Cascade du Vast

#4 - Traverser la mer à pied

Traversée Tatihou
Traversée Tatihou

Avec l'île de Tatihou, il est possible de faire d'une pierre, deux, trois...coups !

 

Tous les ans, depuis 1995, le festival des Traversées Tatihou se déroule en août en fonction des dates des marées. Pourquoi ? parce qu'il vous est proposé de rejoindre l'île à marée descendante, de profiter des concerts, puis de revenir à marée montante. Le public doit donc marcher entre les parcs à huîtres pendant une trentaine de minutes avant de pouvoir se rendre aux spectacles. Un concept unique en France. Ce n'est que du bonheur que d'écouter ces artistes de musique du monde et de partager un bon moment avec eux, le tout dans une ambiance gaie, joyeuse et chaleureuse.

 

Cependant, le festival n'est pas la seule raison de se rendre sur l'île. Tout le monde s'y retrouve tant les centres d'intérêts sont variés. Prévoyez un peu de temps, au moins 2 heures si vous ne voulez pas être frustrés.


L'île est en effet une réserve ornithologique, domaine privilégié des oiseaux marins, des passionnés de nature et d’environnement. Venir sur l'île sans marcher est possible en empruntant un drôle de bateau, le "bus-amphibie" qui selon la marée flotte ou...roule. Une fois sur place, plusieurs possibilités, des balades simples en passant par le musée de la marine qui est très bien organisé, instructif et bien mis en scène, avec des activités pour les enfants. Le conservatoire des plantes est lui aussi très intéressant. La végétation est exceptionnelle et que dire du paysage.

 

Enfin, ne passons pas sous silence que la tour que l'on peut visiter est une tour Vauban, et qu'avec celle de la Hougue, qui lui fait face, elles sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. Une fois en haut, c'est un beau panorama qui vous est offert.

Traversée Tatihou
Traversée Tatihou
Bus amphibie de Tatihou
Bus amphibie de Tatihou
Ile de Tatihou
Ile de Tatihou
Réserve ornithologique de Tatihou
Réserve ornithologique de Tatihou
Tour Vauban de Tatihou
Tour Vauban de Tatihou

#5 - La balade du dimanche

Le viaduc @ Marc Lerouge
Le viaduc @ Marc Lerouge

 

Pour changer d'air et voir un peu plus de vert après le bleu de la mer, nous vous conseillons une petite balade tranquille, familiale et pleine de couleurs.


On se gare à l'office du tourisme de Fermanville, à côté de l'église et c'est parti pour la petite marche dans la vallée des Moulins (pas moins de 9 moulins y étaient installés et sont aujourd'hui transformés en habitations).

 

C’est un peu la promenade idéale du dimanche et qui plus est, charmante pour les amoureux.

 

Vous commencez par le chemin qui remonte doucement au bout du parking, au programme de jolies maisons, une chapelle en bois et l'inévitable viaduc (invisible depuis le point de départ), haut de 32 mètres et long de 243 mètres. Le train qui l'empruntait était surnommé le "Tue-Vaques" car il croisait de nombreuses vaches sur son trajet...

 

Vous passez sous le viaduc et continuez votre route jusqu'au joli petit village fleuri (hameau des moulins) de Carneville avant de prendre le chemin qui remontre sur la gauche pour vous mener cette fois sur le viaduc (que vous traversez). Cela vous permet de bénéficier du superbe panorama sur toute la vallée avec la mer en fond de toile ! Une aire de pique-nique se trouve un peu plus loin pour vous permettre de prendre un bon petit goûter.

 

Redescendez ensuite sur la droite en direction du clocher de Fermanville et votre point de départ. En tout 4 petits kilomètres, soit une toute petite heure qui peut se faire avec des jeunes enfants et des poussettes.

 

Et comme l'appétit vient en marchant, on vous conseille de vous rendre à la ferme des "P'tits gris du Moulin" juste à côté, où vous serez accueilli avec bras ouverts et grands sourires. L'élevage se visite, les produits s'achètent et cerise sur l'escargot, vous pouvez aussi séjourner dans l'un des gîtes insolites : un bateau échoué, une roulotte ou un nid légèrement perché dans les bois. C'est dépaysant, ludique et reposant.

Le viaduc @ Marc Lerouge
Le viaduc @ Marc Lerouge
Balade au viaduc
Balade au viaduc
Hameau des Moulins
Hameau des Moulins
Ptit gris des moulins
Ptit gris des moulins
Le bateau échoué
Le bateau échoué

#6 - Découvrir un village éphémère d'artistes

Patoisants du Val de Saire à Campagn'art
Patoisants du Val de Saire à Campagn'art

 

Ce village éphémère d'artistes c'est Campagn'art. Il se déroule à Fermanville tous les ans au mois de juin dans trois hameaux du village imbriqués les uns aux autres.

 

Lorsque l'on découvre pour la 1ère fois le village...c'est un peu comme si l'on était transporté dans un autre monde comme par magie. Les habitants, adorables, préparent et ouvrent en grand leurs jardins aux artistes et aux visiteurs toujours plus nombreux.

 

Ce qui fait la particularité de Campagn'art tient à la configuration des lieux avec les maisons de style traditionnel et à la chaleur des accueillants d'une part, et à la découverte d'artistes qui se renouvellent chaque année d'autre part. C'est bucolique !

 

Peintres, photographes, sculpteurs, musiciens...prennent possession des lieux sur l'herbe, dans les cours, sous les pommiers ou les tonnelles. Tandis que familles, curieux ou habitués sillonnent les ruelles et les jardins emplis d'œuvres d'art et de fleurs par milliers qui nous enivrent de leur parfum délicat.

 

En tout, plus de cent artistes d’univers culturels différents sont là. L'échange est alors omniprésent, on discute avec les habitants, avec les artistes et cela crée des rencontres très riches et motivantes pour une journée inoubliable.

 

Sur place, pas de voitures, elles stationnent dans un champ, à l'écart, tondu pour l'occasion. Un circuit pédestre est proposé mais chacun peut déambuler à sa guise. Les jardins ouverts à la visite sont repérables grâce à de petits panneaux qui portent des noms originaux : "le jardin exotique", "le jardin secret"…


L’entrée est libre et de la restauration est proposée...Un vrai coup de cœur pour les tartines sur l'heure du midi qui partent comme des p'tits pains.

Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art @ Dominique Delouche
Campagn'art @ Dominique Delouche
Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art
Campagn'art

#7 - Apprendre à faire son pain dans un moulin traditionnel

Moulin à eau de Marie Ravenel @ Gérald Schmitt
Moulin à eau de Marie Ravenel @ Gérald Schmitt

 

Mettre la main à la pâte, oui, mais pas n'importe comment ni n'importe où.


Ici, tout se déroule dans le magnifique cadre du Moulin à Eau de Marie Ravenel, c'est un ancien moulin entièrement rénové (aujourd'hui détenteur du label Qualité Tourisme), en plein cœur du Val de Saire. Quand on arrive pour la 1ère fois depuis le parking, le chemin débouche sur cette exceptionnelle bâtisse en toit de chaume. C'est vraiment charmant.

 

L'atelier qui vous est proposé se déroule sur 5 heures (10h-15h) et on ne voit pas le temps passer, la journée est bénéfique et se passe dans une excellente ambiance. La boulangère qui vous accueille sait communiquer sa passion et vous dévoiler tous les secrets du pain à l'ancienne. C'est parti pour pétrir et façonner la pâte en boule, en fleur, en gâche, pour tout connaître de la fermentation ou de la chauffe d'un four à bois. On prend le temps de visiter le moulin, voir la roue à eau tourner, apprendre la fabrication de la farine. Le moulin n'est pas seulement technique, il a été aménagé de façon à pouvoir présenter une exposition sur les anciens intérieurs normands et on y retrouve aussi une ancienne classe des années 50/60. On s'y croirait.

 

Le midi, on mange tous ensemble sur les tables de pique-nique à disposition autour du Moulin des pizzas que l'on élabore et que l'on cuit au feu de bois. A l’issue de l’atelier, une fois le pain cuit et défourné, chaque nouvel apprenti boulanger peut fièrement repartir avec sa fabrication !

Il existe une version "enfants" qui dure 2 heures.


Si vous n'avez pas le courage de vous y mettre, il vous est toujours possible de venir acheter le pain du Moulin tous les dimanches de juillet et août ou lors des festivités organisées.

Atelier Pain Adultes
Atelier Pain Adultes
Atelier pain adultes
Atelier pain adultes
Atelier pain
Atelier pain
Moulin à eau de Marie Ravenel @ Almodovar
Moulin à eau de Marie Ravenel @ Almodovar
Moulin à eau de Marie Ravenel @ Marc Lerouge
Moulin à eau de Marie Ravenel @ Marc Lerouge
Atelier pain enfants
Atelier pain enfants

#8 - Déguster des huîtres grand Cru au sortir de l'eau

Christine Follet
Christine Follet

Si vous aimez les huîtres, vous ne pouvez pas passer à côté de la Belle Fermanvillaise, dont l'atelier se trouve sur le Port Pignot à Fermanville.

 

Il vous est ainsi possible de déguster les huîtres à peine sorties de l'eau. Fermanville a en effet l'avantage d'être dans une zone classée en zone A ce qui permet la vente les huitres dès la débarque.

 

Tout d'abord, le Port Pignot. Vous ne le savez peut être pas, mais ce port est le plus petit de France avec 18 mouillages. Ensuite, il a la particularité d'être situé dans une ancienne carrière de granite rose. Ne vous laissez donc pas abuser par les gravats qui se présentent à votre vue, ceci explique cela !

 

Il vous faut trouver Christine Follet, scaphandrière de métier (autrement dit plongeuse professionnelle) et aujourd'hui ostréicultrice renommée depuis 2002.
«Lorsque l'on déguste un produit, on déguste un métier, un savoir-faire», c'est Benoît Le Joubioux qui le dit, président de l'association Ostréiculteur traditionnel et il n'a pas tout à fait tort.

Les huîtres de la Belle Fermanvillaise sont des huitres haut de gamme. Christine Follet a en effet choisi une méthode d'élevage unique en Europe: ses huîtres ne sortent jamais de l'eau, même pas à marée basse. Elles sont posées par 10 mètres de fond, et on ne les atteint qu'en plongeant. Elle enfile donc tous les jours sa combinaison pour suivre leur évolution. Elle passe ainsi en moyenne trois heures par jour au fond de la mer.

 

Résultat, le goût de ses huîtres est plus iodée et se rapproche plus de l'huître sauvage. Elles se caractérisent par une extraordinaire longueur en bouche. Pour les amateurs que nous sommes, cela fait vraiment la différence.

 

Et la grande gastronomie française ne s'y trompe pas. Fort de son savoir-faire, les huîtres de la Belle Fermanvillaise font partie des 25 références d'huîtres Grand Cru de France qui se retrouvent à la carte du Bar à Huîtres de Saint-Germain où les plateaux de fruits de mer sont réalisés par le Chef Ecailler André Tronscorff, Champion d'’Europe.

 

Mais revenons au Port Pignot car aux beaux jours, devant le petit hangar de Christine Follet, quelques tréteaux deviennent des tables de fortune pour déguster les huîtres debout, avec un verre de blanc. Pas de pain ni de beurre, juste de l’iode à pleins poumons. Et c'est pour ça que c'est incontournable !

Christine Follet en plongée
Christine Follet en plongée
L'atelier de la Belle Fermanvillaise
L'atelier de la Belle Fermanvillaise
Port Pignot
Port Pignot
Port Pignot
Port Pignot
Port Pignot
Port Pignot

#9 - Longer la route touristique du Val de Saire

Anse du Brick @ Camping de l'Anse du Brick
Anse du Brick @ Camping de l'Anse du Brick

 

Si vous manquez d'un peu de temps et que le soleil est au rendez-vous, la route touristique se fait rapidement en voiture (30 min) ou même à vélo (1h15) depuis Vicq-sur-Mer jusqu'à Cherbourg en Cotentin.

 

Le Val de Saire offre un visage totalement différent de celui de la côte ouest. Terre de légendes, ce territoire est composé d’une succession de villages de pêcheurs et de champs de cultures maraichères.

 

Nous vous proposons juste quelques petites haltes pour agrémenter ce petit parcours. Mais cela prendra forcément un peu plus de temps.

 

Tout d'abord les étangs de Gattemare (à proximité du phare de Gatteville) et les zones humides du marais de Réthoville. Sur la côte du Val de Saire on ne dénombre pas moins d’une dizaine de marais littoraux, dispersés derrière le cordon dunaire. L’étang de Gattemare en est l’un des principaux. Toutes ces zones revêtent un grand intérêt ornithologique (zone Natura 2000) et sont très attractives pour les oiseaux. On y observe (quand vous vous placer le long du GR223, sentier des douaniers) notamment en escale migratoire, de nombreux échassiers et canards. N'oubliez pas votre paire de jumelles !

 

Ensuite, un petit pique-nique au bord de mer, notamment à proximité des plages du Vicq ou du Sablon. C'est toujours agréable, de petits bateaux de pêche sont en mouillage, et si vous avez de la chance, vous pourrez croiser le phoque qui se balade de l'une à l'autre.

 

Enfin, l'Anse du Brick. Cette petite crique a vraiment des allures de plages paradisiaques, quand le soleil est au rendez-vous, cette plage est incontournable pour les familles. A l'inverse, c'est LE spot de surf de repli quand un vent du sud ouest souffle sur les côtes.

 

Quoi qu'il en soit, si vous n'avez pas le temps de faire ces haltes, le mieux reste de faire cette route au soleil couchant et de faire crépiter son appareil photo avec les vues sur la rade de Cherbourg.

La route du Val de Saire
La route du Val de Saire
Marais de Réthoville @ Numérique
Marais de Réthoville @ Numérique
Plage du Sablon @ Céline Planque
Plage du Sablon @ Céline Planque
Phoque du Sablon @ Jean-Claude Deval
Phoque du Sablon @ Jean-Claude Deval
Anse du Brick @ Camping de l'Anse du Brick
Anse du Brick @ Camping de l'Anse du Brick

#10 - Partager le rêve d'un châtelain

Château de Carneville
Château de Carneville

Qui n'a pas rêver d'habiter un château ?

 

A 7 ans, le petit Guillaume Garbe en était convaincu et c'est devenu réalité à force d'entêtement et de courage pour ses 21 ans.

 

Aujourd'hui, il vit son rêve et porte dignement le flambeau en étant tour à tour mécanicien, jardinier, électricien, plombier, plâtrier, couvreur...Il y a tellement à faire !

 

Rencontrer Guillaume, c'est partager son propre rêve avec celui de ce jeune châtelain passionné d'une 20aine d'années qui redonne vie au Château de Carneville par sa fraicheur et son enthousiasme. Mélomane, passionné d’art et de théâtre, simple et accessible, il sera votre meilleur guide, tel un chaleureux cousin à vos côtés, si vous le croisez dans les 7 hectares que comporte le parc.

 

L'ensemble du parc, magnifique et bien entretenu, peut aussi se visiter librement. Il réserve tout un éventail de formes, de couleurs et de senteurs avec les jardins à la française et sa mosaïque de buis, la roseraie, le conservatoire d’hydrangeas, le romantique parc à l’anglaise où sont mises à disposition des tables de pique-nique à proximité de son étang et de sa cascade, mais aussi le jardin austral et le jardin asiatique.

L'endroit est adorable, apaisant et permet de profiter tranquillement de la nature et de ses bienfaits.

 

Pour faire vivre Carneville, le maître des lieux multiplie les initiatives parmi lesquelles des concerts mais aussi et surtout un superbe rassemblement d'attelages anciens (antérieur à 1950) où tous les ans, à la belle saison, les familles peuvent admirer l’élégance des meneurs et de leurs chevaux.

 

Si vous tombez sous le charme, sachez qu'il existe aussi des salles de réception.

Guillaume Garbe, Château de Carneville
Guillaume Garbe, Château de Carneville
Château de Carneville
Château de Carneville
Château de Carneville @ Monique Digard
Château de Carneville @ Monique Digard
Parc du château de Carneville
Parc du château de Carneville
Rassemblement d'attelages @ Monique Digard
Rassemblement d'attelages @ Monique Digard
Château de Carneville @ Bruno Delmazure
Château de Carneville @ Bruno Delmazure